• w-facebook
  • Instagram

TESTIMONIALS

Témoignages

Nous avons conservé le style propre de chacun pour plus d'authenticité

Mon médecin n'en croyait pas ses yeux

Camille

Je suis toujours très heureux de ma post diète. Au niveau physique mes tests sanguin ont fait ressortir de grands progrès. Mon médecin généraliste n’en croyait pas ses yeux et m'encourage à le refaire régulièrement, mon médecin en médecine chinoise trouve aussi que mon état général s’est amélioré suite à la prise de pouls qu’il a opéré, il a détecté que la plante continuait à travailler et n’a pas voulu interférer….. Mon psychologue qui me suit depuis 7 ans trouve que j’ai perdu une sorte de tristesse/déprime que j’avais avant la diète. Au niveau psychique face à des situations de la vie il y a toujours un surplus de lucidité ou de mon pole actif qui fait que les choses vont plus loin qu’avant et se réforment, il y aussi une plus grande agilité, mobilité dans mes positionnements…. Bref tout le monde a validé les bienfaits de la démarche. Ma famille trouve inconfortable que j’ai autant changé aussi vite.

 

Avec la bénédiction de mon médecin j’ai réduit de 50% mes médicaments de tensions artérielle et la tendance est bonne vers la baisse de ma tension. Pour ma goutte, mon taux d’urée a baissé au dessous du seuil et à priori je ne peux plus faire de crise de goutte…. Ma relation au sucre et à la nourriture a bien changé, plus posée, moins émotionnelle.

Cela faisait 17 ans que j'attendais ce moment

Charles

Je vous écris tout d'abord pour vous féliciter de tout votre travail, de toute l'énergie que vous y mettez et de votre sérieux!

Je suis très content d'avoir eu ma première experience "efficiente" auprès de vous, car même si vous ne correspondiez pas forcement au "cliché" que je me faisais du chaman, j'apprécie bcp votre sérieux, toutes les precautions que vous prenez pour que tout se passe le mieux possible, et surtout j'ai ressenti que vous aviez un bon fond, ce qui est le plus important pour moi...

Car meme si j'avais peut être l'air de le prendre à la légère au début, en vérité cela faisait 17 ans que j'attendais patiemment ce moment, et je prend cela très au sérieux aussi... Je n'étais pas du tout venu pour juste faire un "voyage" ou m'amuser.. J'ai habité pendant 4 ans en Amérique du Sud, et ce n'est pas les opportunités qui ont manque, mais les ambiances Santo Daime ou "fête" ne m'ont jamais attiré... 

Je m'excuse encore de ne pas avoir suivi totalement vos recommendations de preparation, mais après le Bresil et mes 2 experiences avec des (pseudo?) chamans en Colombie, j'ai fini par croire que personne ne le prenais vraiment au sérieux.. Et au final, heureusement que je n'ai pas eu d'experience "effective" en Colombie!

Je vous remercie en tout cas pour tout ce que vous faites, et j'espère continuer très bientôt auprès de vous mon travail qui ne fait que commencer...

Des guides sûrs et généreux

Olivier

Les cérémonies ont été les moments les plus intenses de ma vie. Le voile à été levé sur beaucoup de choses, sur ma façon de fonctionner, sur mes traumatismes et sur Dieu.

C'est un travail difficile que de se présenter devant la Madre car elle est sans concession et la fessé peut être rude.

Heureusement que j'ai eu la chance d'avoir des chamans qui travaillent dans la lumière pour m'accompagner.

Les chamans sont très importants car ils vous assistent lors de votre voyage intérieur. Ils vous guident, vous accompagnent et vous protègent. Leur importance est donc de première ordre.

Vous êtes  des guides sûres et généreux.

Pour les cérémonies les services ont été impeccable mais c'est clair que vous n'êtes pas là pour le Club Med. Un endroit propre pour dormir, des toilettes, des douches, une nourriture saine et un cadre calme, les conditions sont là pour la sérénité du corps et du mental.

L'ambiance ... elle dépend beaucoup des voyages intérieurs, les vôtres et ceux des autres. Il n'est pas toujours facile de sourire à la sortie de l'Hôpital des âmes :).

Pour finir, si vous entamez une recherche sur vous même, si le "hasard" vous a conduit sur cette page sachez que vous êtes à la bonne adresse. 

Cadre rassurant

Martin, Lise, Nicolas

Les cérémonies à Faro, Portugal, se déroulent dans un cadre rassurant et matériellement irréprochable. L'espace y est  appréciable et adapté aux différents rythmes de la journée, ce qui permet de bien s'isoler, de récupérer tout en pouvant aussi  participer à des moments de paroles durant la journée avec des assistants.

 

On regrette d'être si loin de vos "bons soins"  nous avons su apprécier la valeur que représentent ces rares moments. Votre accompagnement est des plus généreux et vos conseils éclairés. Votre disponibilité, simplicité et  accessibilité ont été pour moi des valeurs incontournables pour tisser un climat de confiance, bien au delà de votre niveau de compétence chamanique. Pour le diéteur isolé dans la vie sociale, ce qui est mon cas, l'accompagnement est rare et doit donc être profond, sans ombre sur les intentions du maitre de cérémonie. Je vous remercie tous les deux pour m'avoir apporté ce soutien rare et vous souhaite de toujours progresser dans cette direction, pour vous et pour nous.

Sagesse et intégrité

Isabelle

Merci aux curanderos

SANKAN USNA et SOI BEHUA pour ce séminaire, la rigueur et le coeur, les icaros qui continuent de résonner au fond des cellules...

Pour faire suite aux cérémonies des 25-30 janvier, je me suis effectivement sentie protégée tout le mois qui a suivi et ces expériences m'ont permis de passer le mois de février (qui m'est toujours pénible à vivre) à peu près sereinement (à part un lumbago).

La plante continue de se manifester, c'est parfois déroutant, comme si 2 plans différents de conscience se superposaient dans un même instant. C'est grave, docteur ?  ;-)

J'ai pu à nouveau apprécier votre sagesse et votre intégrité. Cela a renforcé la confiance que j'avais ressentie dès la première fois, en mai dernier.

Et me donnera la force de continuer ce chemin avec votre accompagnement bienveillant

Enseignement subtil

Eric

(...) J'ai reçu des enseignements : soit de manière symbolique/énergétique, soit de manière plus directe sur moi-même, et notamment sur mes défauts/faiblesses. Je suis encore sous le choc en me rappelant la manière dont cet enseignement a eu lieu. Je n'ai jamais reçu un enseignement aussi subtil – tous les autres enseignements que j'ai reçus me paraissent maintenant par comparaison grossiers, patauds et effectués inefficacement sans élégance. Quelle maîtrise et quelle beauté ! Cette manière même d'enseigner est elle-même un enseignement... Au cours de ces cérémonies d'ailleurs, beaucoup de choses bouclent comme à l'infini sur elles-mêmes, c'est très curieux.

Là encore, j'avais déjà entendu parler de cette capacité d'enseignement de la Plante, mais le vivre dépasse de très loin tout ce que j'avais pu imaginer.

 

Les instants de pause qui annoncent les chants individuels sont véritablement magiques : le temps semble arrêté, suspendu, magique, … C'est comme si la malloca et ses habitants étions hors du monde, tout est parfait : un mouvement de couverture, un son, une odeur, un conciliabule, ...

 

Ce que j'écris ici ne retranscrit qu'une fraction de ce qui s'est passé lors la dernière cérémonie, et j'ai bien conscience de n'avoir entre-aperçu qu'une fraction infinitésimale de tout ce qu'est la Plante.

 

Comme je vous l'ai déjà dit le dernier matin, c'était un privilège de passer ces moments avec vous. Merci. Quelle belle Médecine.

 

Au plaisir de vous revoir ici ou ailleurs, avec tout mon amour et toute ma gratitude

Que de la lumière

Marie

Bonjour à vous,

juste un petit bilan 1 semaine après mon séminaire de 4 jours avec vous.

 

je me sens apaisée, quelque chose a changé en moi, je m'oriente petit à petit vers un nouveau projet professionnel, une reconversion, bientôt peut être...?

 

« merci encore pour ce séjour magnifique, il n'y a pas de mots, que de la lumière... »

J'ai compris le pourquoi de tout ça

Yann

J'ai vécu quelque chose d'incroyable pendant mon séjour à Faro. Je suis partie avec une impression d'inachevée, donc je savais que j'allais revenir vers vous. Mon corps était fatigué, peut être par mes 12 jours de diète que j'ai suivi(sans sucre !!!) et aussi par ma deuxième cérémonie qui s'est révélée être un vrai combat. Par manque de concentration et aussi du fait d'être novice dans ce domaine, je me suis laissée emporter par toutes mes émotions, les bonnes et les moins bonnes, mais je retiens les conseils qui d'ailleurs ont bien fonctionné la cérémonie suivante. Mais c'est ce soir là que j'ai compris le "pourquoi" de tout çà, des chants, des protections, de ces 

présences, vous avez des chants très puissants qui m'ont permis de m'en sortir, de me guider...de me soigner.

 

Mes douleurs aux genoux ne sont pas revenues, il me reste un morceau de mon asthme qui est resté accroché à la chair, je le sens, pour le coeur ben...il y a encore du boulot à faire....Je n'ai pas trouvé la recette adéquate pour mettre un peu de "sucré" dans ma vie.

Voilà tous mes petits mots qui deviennent des maux...

 

Prenez soin de vous et encore merci. à bientôt

Changements dans ma vie

Pierre

Merci encore pour votre accompagnement et merci à la Madre de son accompagnement, nettoyage et enseignement.

 

Pour ma part, parfois, je me connecte à une énergie intérieure équivalente à la présence de la Madre.

 

Un besoin persistant de faire plus attention à mon alimentation.

 

Le processus enclenché suite aux cérémonies et à mon intention est toujours en cours lorsque je pose ma conscience.

 

Je passe par des hauts et des bas et en même temps, je mets en place doucement et surement des changements dans ma vie, rythme de travail, levé, hygiène, rapport à mon corps, travail thérapeutique …

Déçu, pas déçu

Pascal

1er débriefing (sam après midi):

Suis arrivé hier dans l'après midi sous un ciel d'orage. Et depuis, c'est le déluge. Une mousson de fin du monde maya. A noyer toutes les vaches sacrées de l'Inde. Ça fait un boukan paposs sur le toit en zinc. Et ça n’arrête pas... Impossible de sortir pour découvrir les environs. Résultat:  je me fais une pénible overdose de promiscuité. On fait penser à des voyageurs bloqués dans un aéroport de 10ème zone, par une gréve surprise. Affalé chacun dans son coin, sur son duvet, les yeux ds le vague... Sans la réserve de bouquins que j'ai emmené, je serais depuis longtemps à bout de patience et d'ennui...

Mais il faut que je décrive un peu les lieux: toute l'affaire se passe dans ce qui ressemble à une grande salle de bal d'environ  50 m². Elle est complètement ouverte par des baies vitrées sur la foret. Foret qui bizarrement a des airs dépenaillés de foret tropicale humide. On est donc 20 là dedans: 10 d'un coté, 10 de l'autre. Et les deux chamanes (Mr et Mme) au bout. Tous alignés sur des matelas (très minces) à même le sol. 

 

La première nuit (hier) m'a rappelé une peyotl party en banlieue parisienne, il y a quelques années: lieu sympa, chamanes bienveillants, chants très beaux... Mais pour le reste: queunib! peaudzob! queud! rien de rien! nada! niente! On est 4 dans ce cas la. Enfin 4 qui ont osé l'admettre. A vue de nez (et de sceaux) (ceux dont on dispose pour vomir), j'estime qu'il y en a eu autant qui n'ont pas osé (se) l'avouer. Il en reste donc 12... Dans la mesure ou l'effet placebo doit fonctionner à plein sur le panel de doux allumés dont j'ai le privilège de partager les bruits de vomissement et les ronflements, j'ai soudain quelques doutes...

Ce soir, je prend double dose. On va voir si ça réveille le Grand Caïman Sacré endormi au fond du marigot de mon cerveau reptilien...

 

2ème debriefing (dim p.m.):

Oh putain!

Oooooh putaiinnng!

Ah c'était pas un petit lézard vert. Ni même un vague croco pour sac à main de mémée... Dedieu! Il tenait plutôt du Tiranausorus Imperator ou du Mégaféross de commice.

En une phrase: j'ai eu l'impression de mettre les doigts dans une prise électrique relié au Disjoncteur Celeste Universel. L'impression d'être en prise direct avec le Grand Tout et d'embrasser tout l'univers en Une pensée.

Ça a mis le temps pourtant... Au bout d'une heure: toujours rien. Je commençais à penser que ça allait faire comme la 1ère fois. J'en étais à négocier mentalement avec Mère Liane: "merde! Envoyez moi quelque chose. N'importe quoi, mais quelque chose! Vous pouvez pas me laisser comme ça... De quoi je vais avoir l'air? Fouillez vos poches, quoi. Vous avez bien un truc pour moi... Tenez, faites moi vomir comme tout le monde. C'est le minimum. C'est dans vos cordes, ça? Non? Etc..." Et toujours rien! Dégoûté, je me couche. Mentalement, je lâche l'affaire... Et bien sur, c'est là que ça commence.

J'ai d'abord eu l'impression physique que la liane m'investissait de la tête au pieds. Des milliers de billes de verres (ou l'esprit du Grand Anaconda Cosmique?) glissaient sous ma peau... Un traitement ostéopathique moléculaire pour ainsi dire. Qui vivifiait chaque cellule de mon corps. Et ce n'était que le début.

Ensuite sont venues les visions: couleurs, sons, pensées, émotions. Et tout était unifié. Un son se transformait en couleur. Couleur qui engendrait une pensée. Qui se traduisait en émotion... Ou le contraire. Mais il n'y avait plus de contraire. Plus de dualité. Une cohérence totale. D’absolument toutes les choses entre elles et dans tout l'univers. Et tout était d'une précision et complexité merveilleuse. Et partout, où je fixais mon attention ou ma pensée, tout me paraissait d'une limpidité imparable. En un mot, j'étais comme rentré dans l'esprit de Dieu et je comprenais que le monde était parfait. Que tout était relié à tout. Que même les plus monstrueuses imperfections (apparentes) n'en étaient pas. Car elles avaient partie liée à tout le reste. Et donc à la perfection du tout...

 

Par perfection, il ne faut pas entendre qu'il n'y a rien à changer (tout change en permanence de toute façon), mais qu'à chaque instant, le monde ne pourrait être rien d'autre que ce qu'il est.

D'ailleurs, à ce propos, j'ai eu la confirmation que le libre arbitre n'existait pas (c'est pas moi qui le dit, c'est Mère Liane). Il n'existe pas pour deux raisons également suffisantes.

 

La première  est que, comme beaucoup de problèmes philosophiques, c'est peut être un faux problème. Un simple twist terminologique. Nous appelons "libre arbitre" toutes les causes de nos actions quand nous ne les avons pas encore élucidées. 

 

La deuxième (phénoménologique si l'on veut, est encore plus belle & c'est l'argument de Mère Liane!) est qu'il n'y a pas de libre arbitre, pas tant parce qu'il n'y a pas de liberté que parce qu'il n'y a pas d'arbitre! Je veux dire pas d'individu seul, détaché du monde. Pas de conscience pure, mais seulement des "consciences du monde et au monde". Le monde participant d'une unité fondamentale et chaque chose étant reliée à toutes les autres, le moindre de nos choix engage tout l'univers. Si qui que soit était libre (pouvant poser une action sans cause), tout le monde le serait. Et ce serait un chaos général. Les arbres pourraient décider de pousser à l'horizontal. Les loups de brouter de la roquette. 

 

Mais je ne veux pas trop m'étendre la dessus. Car ce n'était pas seulement des "pensées". C'était un son et lumière complet de perceptions, d'émotions, d'idées... Et tout cela participant d'un même langage. L'unité était partout. Et tout était d'une richesse et complexité et subtilité ahurissante. Le bruit des gouttes d'eau sur le toit de zinc? Un concert de 1000 instrumentistes dans lequel, moi qui ne fais pas grande différence entre Cléderman et Mozart, j'arrivais à distinguer le vibrato de chaque goutte (toutes d'un poids différents, ne tombant jamais tt à fait au même endroit) sur chaque cm² de toit. C'est bien simple, j'avais l'impression d'écouter la pluie du point de vue (du point d'ouïe plutôt) d'un atome de zinc.

Un mot encore à propos des chants des chamanes. Lors de la 1ère session, je les trouvais beaux et envoutants, certes, mais ils semblaient un élément anecdotique de la cérémonie. Ils m'en apparaissent maintenant comme la colonne vertebrale. Le tuteur vibrant et hypnotique autour duquel s'enroule et se déploie tous les pouvoirs de Mère Liane.

Et j'en passe (ça a duré 3 ou 4 heures)...

Enfin, j'ai même vomi vers la fin! Ah, ce n'est pas un détail. il faut en passer par là. C'est comme le transfert en psychanalyse, qui acte le bon déroulement de la cure. C'est la preuve que l'on a fait le ménage et expulsé les mauvaises ondes, les arrêtes de pirhana, les vieux curares qui empêchaient de voir la Lumière (en gros).

Je pensais que c'était réglé

Julien

Merci à toutes les belles personnes rencontrées ces derniers jours... Ainsi qu'à toutes celles dont j'ai croisé la route durant cette vie, pour de brefs instants ou pour plus longtemps... Et merci aux deux shamans et à la plante qui m'ont ouvert le coeur ! Merci, je vous aime.

Je voulais vous faire un petit feedback sur les semaines qui ont suivi les cérémonies à Faro.

 

Par rapport à ce que j'ai travaillé sur mon enfance et mon père :

Une semaine après les cérémonies, je suis allé manger chez mes parents.

Je leur ai tout raconté. J'ai pu parler de mes souvenirs marquants.

Et ils ont pu me parler de leur souvenirs à eux.

C'était un beau partage.  Ça nous a fait du bien à tous.

Je sais qu'auparavant, j'aurai pu en parler, mais j'aurai été très nerveux...

Là j'ai pu m'exprimer librement et calmement.

 

Le travail sur l'ouverture du coeur m'a fait bcp de bien je pense.

 

Globalement, je me sens plus en confiance,  moins de culpabilité,  moins de peurs...

Il y a encore du travail à faire, mais il y a déjà un beau progrès.

 

J'ai aussi le sentiment, que ça a eu un effet sur autre chose :

mes 2 dernières ruptures amoureuses avaient été assez difficiles pour moi.

j'ai l'impression que ce qui pouvait rester encore de blessures ou de sentiments négatifs a disparu...

(je pensai que c'était déjà réglé en fait... mais là j'ai vu une différence...)

Comment donner des soins

José

Il y aurait une grande quantité de choses à évoquer mais je vais essayer d'aller à l'essentiel.

 

D'abord merci, mon retour c'est bien passé. Les 2 semaines de diète qui ont suivies ont été très douces et très en lien. Ce qui s'est traduit par: des nuits où j'ai senti que l'on chantait pour moi; un apprentissage sur comment donner les soins à mes patients; comment me protéger; beaucoup d'info sur comment ça fonctionne de l'autre côté de ce que l'on voit; pendant les soins entendre les chants en mon sein, onduler comme un serpent, déployer des ailes; je me suis aussi retrouver en lien dans des soins à distance, mais c'est surtout avec toi que c' est le plus fréquent, comme si le soin à ton endroit était le passage obligé à mon propre soin.

 

Depuis le retour à une alimentation et une vie de couple normale, j'ai gardé les acquis et je continue d'apprendre. Je continue les soins que j'ai appris pour le pb hépatique. Je me sens bien, subjectif ou réel, d'ici quelques mois il a un test prévu qui permettra de savoir. 

 

Je précise que suite à épisode mexicain j'ai été diplômé de Kinésithérapie, ostéopathie (bac +5), Médecine Traditionnelle Chinoise et j'ai un diplôme de Taïji Quan que j'exerce depuis 24 ans et enseigne depuis 10. Juste pour dire que la pratique à mon cabinet n'est pas l'ostéopathie de faire craquer la vertèbre là ou ça fait mal. J'exerce dans un touché fin d'écoute tissulaire qui ne cesse d'évoluer depuis 95 et qui à pris un sacré coup de booster...

Réapprendre la langue de mes ancêtres

Noémie

Pas mal de choses ont changé pour moi finalement après être rentrée; j'ai notamment quitté mon compagnon, et côté personnel, me suis engagée dans une formation de 6 mois pour réapprendre la langue de mes ancêtres (le breton), il m'a semblé nécessaire de passer par là pour avancer dans ma vie. Parallèlement je bosse à mi-temps dans un internat de lycée professionnel avec des filles que la vie n'a pas forcément épargnées. Bizarrement je ne me serais pas sentie capable de faire ça l'année dernière mais la très rapide rencontre avec l'Ayahuasca en Juin (qui a fonctionné finalement comme une piqûre de rappel) m'a permis de retrouver une certaine dynamique. Tant mieux donc !

En attendant des nouvelles...bonne continuation !

Posé dans mon nouveau moi intérieur

Philippe

Suite aux jours passés ensemble en septembre, jours ou plutôt nuits que je définirais d'exceptionnelles du fait du travail accompli et de ce que je deviens à travers la médecine de l'Ayahusca, à travers vous et tous les gens que l'on rencontre à chaque fois. Je suis posé dans mon nouveau moi intérieur et même si il me reste beaucoup de travail à accomplir, je ne me suis jamais senti comme cela. Je vois la concrétisation de ce que je vis en cérémonie sur les gens qui m'entourent. Ce que je vis avec quelqu'un dans mes visions à un impact réel, ce que je souhaite pour un tel ou une telle au plus profond de mon coeur peut s'amorcer et certaines personnes me disent le sentir... Voilà seulement cela. Mais parfois je ressens également les blocages et les freins que certaines personnes mettent en place à mon égard et cela peut parfoit être très violent mais j'arrive à ne pas me laisser emporter ni envahir et tenir la barre fermement dans ces moments là. Mes enfants vont bien, je les sens se libèrer même si je reste attentif.

Plus de douleurs dans le dos

Patrick

Mon dos était une des conséquences de mon mal, mais comme je l'ai déjà dis

 

J'ai été guéri le quatrième soir, et je vous en remercie, donc je ne sens plus de douleurs dans le dos,

 

Malgré encore quelques subsides le matin sous le jet de la douche, je pense que les fragments résiduels se dissiperont

 

dans le temps, cela ne vas pas assez vite!

 

Je n'ai plus d'acide dans l'estomac,  de battements coeur inopinés,  l'acouphène réduit, 

 

enfin  tout ce qui était écrit sur la lettre.

 

Je reprend le dessus, j'ai plus de forces pour mes projets, petit a petit je me reconstitue

 

Cela fait du bien de récupéré son Corps, son Esprit, son Âme!